F 762 - LE BRESTOIS

Le Brestois, à Toulon en 1968, on le voit ici à couple du cuirassé Jean-Bart. On peut voir la tourelle de 100 mm à l'arrière, ainsi que le télépointeur de 100 mm juste en dessous de la tourelle de 380 mm du Jean-Bart. ( photo Jean Prevoteaux).



"Juste à la pointe du mat de pavillon (du Brestois) on distingue un placard ouvert (sur le Jean Bart), c'est la fameuse soute à patates. Patates qui servaient de projectiles au chauffeur du Commandant, qui bombardait les touristes qui faisaient le tour de la rade, et un jour, BOUM ! il a tellement bien vise qu'il en a touché un. Attention au rafût que ça a fait. Fort heureusement, comme il était le chauffeur du "vieux", tout c'est arrangé. les patates ont disparu du caisson et on les a rangées ailleurs, mais tout le monde a pris un sérieux savon.

Ce visiteur se sera fait cannoner, n'étions nous pas l'ECOLE des CANNONIERS ????" . 

Commentaire d'Hélios RUFINGIER, cuisinier des Officiers supérieurs du Jean-Bart en 1964.



"Retour la description "