F 764 - LE BORDELAIS

   Insigne du Bordelais représentant les armes de la ville de Bordeaux


Jacques Marquet a lui aussi travaillé sur les escorteurs rapides, il a pris plusieurs dates pour représenter le Bordelais sous différentes configurations (octobre 2012). 



DESCRIPTION

L'escorteur rapide Le BORDELAIS est le quatrième escorteur rapide a avoir été construit. Il a été mis sur cale le 31.01.1953, le premier de la série aux Forges et Chantiers de la Méditerranée à La Seyne-sur-mer à côté de Toulon, et lancé le 11.07.53. Il est le dernier de la série E50 du type Le Corse, les escorteurs suivants n'auront plus les 4 séries de tubes lance-torpilles à l'avant. Il est équipé d'une cheminée profilée, qui ne sera pas reprise pour les escorteurs suivants, puis finalement choisie pour les E52b.

La ville marraine du Bordelais était Bordeaux.


LE BORDELAIS

atriculeE4
Numéro de coque
F764
Classe / type
ER E50/Le Corse
Chantier de construction
Forges et Chantiers de la Méditerranée (La Seyne)
Mise sur cale
30.01.53
Lancement
11.07.53
Prise d'armement pour essais
11.08.54
Présentation essais officiels

Clôture d'armement

Admission au service actif
07.04.55
Complément - désarmement ou réserve
1969
Dernière cérémonie des couleurs
1970
Condamnation
01.06.76
Numéro de condamnationQ556

HISTORIQUE

Affectations successives
07.04.55 Toulon (Groupe d'Action Sous-Marine)

23.04.55 Toulon (gasm/1e der)

1956 Bizerte (1e der)

01.08.58 Brest (9e der/gea2)

01.11.65 Brest (escadre légère/7e der)

Faits marquants

10-11/1956 Le Bordelais participe à l'affaire de Suez avec Le Corse, Le Brestois et Le Boulonnais. Il participe à la protection des porte-avions Arromanches et La Fayette.

02/11/1956 Le Bordelais est détaché pour chasser un sous-marin, aperçu par l'Arromanches.

05.1965 en attente en Penfeld à Brest (mise en réserve).

du 9 au 11 juillet 1966 le Bordelais est avec toute la 7eme DER en escale à Odda en Norvège (Champenois, Basque et Bourguignon).

08.1966 en attente sous le Pont de L'Harteloire à Brest (mise en réserve).

1974 sert de ponton au quai des avisos pour les dragueurs.

Le 1er juin 1976, Le Bordelais est condamné et prend le numéro de coque Q556, il sert de brise-lames et de ponton à Brest.

09.1981 Le Bordelais est vendu, puis démoli à Vigo en Espagne dans la darse de Guixar,à une date inconnue.


Les commandants du Bordelais

CC GUILLOU
10 juillet 1954
CC GARNIER
28 décembre 1960
CC de BEAUMONT d'AUTICHAMP
18 février 1956
CC CROS
23 décembre 1961
CC GUILIEMETTE
27 février 1957
CC BOVIS
9 juillet 1963
CC BOROT
3 mai 1958
CC VOISARD
4 décembre 1964
CC GRENIER
27 novembre 1959


PHOTOS

................